Comme confectionner un essaim articiel nu

L' essaim artificiel un est une alternative à celui constitué avec des cadres.

Il est généralement constitué en juillet à la fin de la miéllée estival.

A ce moment, une grande partie des abeilles tant vielles que jeune deviennent inutiles, car le couvain diminue, libére les nourrices et les butineuses n' ont plus de travail.

Dés lors, cela ne dérange pas beaucoup les colonies lorsqu' on leur enléve des abeilles.

   Un essaim artificiel se developpe le mieux lorsqu'il contient, comme un essaim naturel, 1/3 de jeune et 2/3 de vieille abeilles.

C' est pourquoi, comme lors de la formation d' un essaim avec cadres, on déplace des cadres de couvain operculé dans la hausse à miel.

Lors de la formation de l' essaim artificiel, on peut alors prendre des abeilles exclusivement dans la hausse à miel.

   Comme pour se saisir d' un essaim naturel, il faut une caisse spéciale, nous en aurons ici également besion. 

La même peut d' ailleurs servir pour les deux opérations et encore pour d' autres usages.

Nous avons déja rencontré une ( voir Q. 75et 95 ) nouvelle version qui pourrait également être utilisée dans la lutte contre la varroatose (fig 132 ).

Construite en bois contreplaqué, imperméabilisé de 8 mmd' épaisseur, elle légère et son montage faciale.

sa principale caractéristique réside dans la combinaison de trois parties essentielles : la caisse proprement dite, une grille à reine et un grillage ne permette pas le passsage des abeilles.

Le cadres en bois du grillage et lla grille à reine ont exactement les mêmes dimensions que l' ouverture latérale de la caisse.

Des lattes fixées sur les côtés leur servent de guide.

Si on veut écarter les mâles,on glisse la grille à reine de haut en bas dans les glissiéres latérales.

Sinon,on l' enlève pour la remplacer par le grillage.

La trémie repose dans une rainure fraisées dans la base qui dépasse légérement la caisse et dans laquelle elle peut pivoter librement.

Dans les deux flancs de la trémie, on a découpé deux entailles cintrées.

Deux écrous papillons permettent de fixer l' ouverture plus ou moins grande de la trémie.

Ainsi, la caisse peut être utilisées pour cueillir un essaim.

 

 

je fairais des photo de ma caisse bientot !

 

 

Si on veut y garder des abeilles pendant un certain temps, on la retourne, le grillage en bas.

L' aération est assurée.

Un orfice pratiqué dans la paroi arrière qui est maintenant devenu le couvercle et qui peut être fermé, permet d' assurer le nourrissement.

Il peut aussi servir pour enfumer les abeilles en cas de traitement contre la varroatose.

Les acariens tombent au travers du grillage dans le fond de la trémie.

Le transport de la caisse s' effectue avec une courroie solide.

   Si on doit secouer les abeilles des cadres dans la caisse, on les vaporise au préalable avec de l' eau afin qu'elles ne s' envolent pas si facilement .

Elle peut être placée  sur une balance.

Si l' l' essaim artificiel est destiné à devenir une colonie capable de passer l' hiver, il doit lors de sa constitution, peser au moins 1 1/2 kg.

On peut y ajouter les abeilles provenant de plusieurs colonies.

   L' essaim articiel est placé pendant trois jours dans un endroit frais et obscur.

Dés le bébut, il doit recevoir un nourrissement liquide.

Un bocal en verre fermé par un couvercle dans le quel on a percé des petits trous convient trés bien.

On peut également donner une pâte nourrissante au-dessus du grillage qui obstrue le trou.

   L' essaim artificiel devient de plus agité, bruit de plus en plus.

Deux  heures aprés, le moment est venu de lui donner une reine fécondée. 

Cette dernière est placée dans une cage d' introduction fermée par de la pâte nourrissant et que l' on introduit par le trou de nourrrissement ou par un autre orifice prévu à cet effet.

   Aprés trois jours de cave, qui peuvent se prolonger au maximum jusqu' a sept, l' essaim artificiel sera secoué dans une ruche équipée de cires graufrées,comme un essaim naturel.

Les abeilles qui proviennent de différentes colonies resteront groupées comme celles d' un essaim naturel et trés peu retourneront à leur ruche d' origine.

 

 

 

Haut de page

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog